Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Canada
English |  Ajuster la taille du texte : A | A | A

Express Scripts Canada demeure à l’avant-garde pour offrir de meilleurs produits de gestion de régimes d’assurance médicaments, à moindre coût

Puisque la pérennité des régimes d’assurance médicaments continue d’être menacée par l’augmentation des coûts et l’utilisation croissante de médicaments de spécialité très coûteux, il est essentiel d’adopter des approches éprouvées qui permettent de réduire les dépenses en médicaments et d’obtenir de meilleurs résultats sur le plan de la santé des participants afin d’optimiser les sommes investies dans les régimes.

En tant que chef de file de la gestion des régimes d’assurance médicaments, Express Scripts Canada est bien consciente de cette situation et elle continue de miser sur la technologie, l’innovation et l’analyse de données pour créer un avenir prometteur et offrir de meilleurs résultats sur le plan de la santé des participants, partout au pays. Grâce à notre expertise, nous aidons nos clients à offrir des régimes abordables et à en gérer les coûts.

Le Rapport sur les tendances en matière de médicaments d’ordonnance – édition 2020, dont la présentation a été entièrement repensée, présente les résultats complets de nos recherches sur l’utilisation des médicaments d’ordonnance dans le cadre des régimes privés au Canada. Le rapport de cette année confirme qu’il est essentiel d’adopter des solutions novatrices pour contrôler les coûts des régimes d’assurance médicaments. L’arrivée sur le marché de médicaments de pointe dont le prix est élevé nous incite à innover aussi dans la façon dont nous gérons les régimes d’assurance médicaments. Ainsi, il importe de souligner que les médicaments de spécialité coûteux représentent 60 % des médicaments en voie de développement.

Lecture connexe : Le Rapport d’Express Scripts Canada sur les tendances en matière de médicaments d’ordonnance : fleuron de notre entreprise

Notre rapport révèle que l’élargissement des indications des médicaments dans certaines classes thérapeutiques, comme celle du diabète, et l’utilisation de fournitures pour diabétiques plus coûteuses peuvent faire augmenter les dépenses. Étant donné qu’à l’heure actuelle, un Canadien sur trois est atteint de diabète ou de prédiabète, et qu’on estime à un million le nombre de personnes atteintes d’un diabète de type 2 non diagnostiqué, cette classe thérapeutique devra faire l’objet d’une étroite surveillance au cours des prochaines années. Ces chiffres augmentent rapidement, puisque chaque jour, plus de 480 personnes au Canada reçoivent un diagnostic de diabète de type 2.

Par ailleurs, même si la recherche pharmaceutique porte principalement sur le traitement du cancer, plus de 30 nouveaux médicaments indiqués pour traiter les maladies rares sont en voie de développement. L’examen des 10 principales classes thérapeutiques révèle que la classe des médicaments pour traiter les maladies inflammatoires continue de représenter la plus grande partie des dépenses globales et qu’elle se situe au premier rang des dépenses chez les personnes âgées de 19 à 35 ans. Par ailleurs, il importe de rappeler que les répercussions des médicaments en voie de développement seront considérables, car ces médicaments auront une forte incidence sur les coûts des régimes dans les années à venir.

Lecture connexe : Ce que vous devriez savoir à propos des médicaments de spécialité

Nous savons également que les patients qui sont atteints de plusieurs maladies et qui prennent de nombreux médicaments doivent relever des défis particuliers. Chaque année, ces patients doivent composer avec des coûts qui sont jusqu’à 16,2 fois plus élevés que ceux engagés par les autres patients, en moyenne. De plus, ces patients ont tendance à ne pas prendre leurs médicaments de la manière prescrite. C’est ce que l’on nomme la non-observance thérapeutique. La non-observance thérapeutique représente un enjeu qui se chiffre en millions de dollars et elle peut entraîner une aggravation des problèmes de santé, une augmentation des invalidités de courte durée et des hospitalisations, ainsi que des frais médicaux qui auraient pu être évités.

La non-observance thérapeutique est fréquente dans le cas des maladies chroniques à forte prévalence, telles que l’hypertension artérielle, le diabète et la dépression. Puisque les médicaments ne fonctionnent pas lorsqu’ils ne sont pas pris correctement, il importe de s’assurer que les participants prennent leurs médicaments de la manière prescrite, et ce, dès le début de leur maladie afin d’empêcher que celle-ci progresse.

Lecture connexe :  Rapport 2019 d’Express Scripts Canada sur les tendances en matière de médicaments d’ordonnance – La non-observance constitue une tendance inquiétante

Par exemple, l’observance des traitements associés aux maladies, comme l’hypercholestérolémie et l’hypertension artérielle, permet d’empêcher les complications à long terme telles que les crises cardiaques et les AVC. Cela est important, car nos statistiques montrent que 33 % des participants qui souffrent de ces maladies n’observent pas leur traitement. De fait, nos données indiquent que 58 % des participants qui prennent de 2 à 3 médicaments n’observent pas au moins un de leurs traitements et que 77 % des participants qui prennent plus de 4 médicaments n’observent pas non plus au moins un de leurs traitements.

La non-observance thérapeutique est un problème de taille qui nécessite des solutions novatrices, et Express Scripts Canada a fait de cet enjeu de santé important une priorité. C’est pourquoi nous avons créé deux rapports sur la non-observance thérapeutique.

Le premier, qui s’intitule Rapport d’Express Scripts Canada sur la non-observance thérapeutique, permet de déterminer quelles sont les maladies les plus problématiques au sein d’un groupe et de cibler les programmes qui pourraient aider les participants de ce groupe. Le deuxième, intitulé Rapport d’Express Scripts Canada sur la prévision de la non-observance thérapeutique, permet de déterminer quels participants risquent de ne pas observer leurs traitements. Ce rapport permet également de trouver des moyens d’intervention particuliers à mettre en place avant que la maladie n’entraîne des effets néfastes sur la santé des participants. Notre modèle de prévision exclusif est axé sur les maladies les plus courantes chez les participants : le diabète, l’hypertension artérielle et l’hypercholestérolémie.

Lecture connexe : Assurer la sécurité des patients : le rôle du technicien en pharmacie

La crise des opioïdes est une autre source de préoccupation et elle constitue une urgence nationale. En effet, entre janvier 2016 et juin 2019, plus de 14 000 décès associés à la consommation d’opioïdes sont survenus au Canada. En 2018, en Colombie-Britannique, on signalait une diminution de l’espérance de vie attribuable en partie à la crise des opioïdes.

Ce qui nous préoccupe, c’est que beaucoup de personnes qui prennent des opioïdes n’en connaissent pas les risques. Par exemple, un Canadien sur cinq qui souffre de douleur chronique modérée à sévère pourrait prendre des opioïdes pour soulager la douleur (liée, notamment, à une blessure au dos). Dans ce cas, toutefois, le médicament ne devrait être utilisé qu’à court terme.

Grâce à son Programme de gestion des opioïdes, Express Scripts Canada devient le chef de file de l’utilisation sécuritaire des opioïdes. Ce programme réduit l’exposition précoce aux opioïdes et la mauvaise utilisation de ces médicaments en limitant le « premier approvisionnement » à 7 jours. Cela permet de s’assurer qu’un premier traitement aux opioïdes à action brève commence de manière sécuritaire. Les résultats préliminaires indiquent que le Programme de gestion des opioïdes a permis de réduire de 32 % l’approvisionnement moyen par demande de règlement chez les patients qui utilisent pour la première fois des opioïdes à action brève, ce qui a eu pour effet d’améliorer les soins aux patients et d’atténuer les risques associés à la prise d’opioïdes.

Lecture connexe :  Surdose! Chaque minute compte. Sachez reconnaître les signes et obtenez de l’aide

Si nous jetons un regard vers l’avenir, nous pouvons constater que la pérennité des régimes d’assurance médicaments est menacée par la hausse des coûts, particulièrement ceux associés au diabète et à l’utilisation de médicaments de spécialité. Cependant, il est possible de réduire les coûts en adoptant des solutions novatrices, comme celles liées à l’observance thérapeutique, qui permettront de mieux gérer les dépenses, tout en améliorant la santé des participants aux régimes.

Express Scripts Canada