Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Canada
English |  Ajuster la taille du texte : A | A | A

Les assureurs de personnes ont versé près de 100 milliards de dollars en prestations d’assurance.

Stephen Frank, président et chef de la direction, Association canadienne des compagnies d’assurances de personnes (ACCAP)

 

De plus en plus de Canadiens se fient aux compagnies d’assurance vie et d’assurance maladie pour se protéger contre les imprévus.

 

L’année dernière, 29 millions de Canadiens – soit plus que les populations de l’Ontario, de la Colombie‑Britannique, de l’Alberta, des territoires et celles des provinces de l’Atlantique réunies – ont compté sur les assureurs privés pour obtenir des couvertures d’assurance maladie complémentaire, d’assurance vie ainsi que des produits d’épargne-retraite. Au total, les assureurs de personnes ont versé 98 milliards de dollars en prestations aux Canadiens, ce qui représente une hausse de 7 % par rapport à l’année précédente.

 

La dernière édition du rapport Faits sur les assurance de personnes au Canada présente un aperçu des secteurs de l’assurance vie, de l’assurance maladie et des rentes au Canada. Ce rapport est publié chaque année par l’Association canadienne des compagnies d’assurances de personnes. Voici quelques faits saillants du rapport de 2019.

 

  • Les assureurs de personnes emploient plus de 156 000 personnes au Canada, détiennent plus de 780 milliards de dollars en placements à long terme au pays et contribuent à la croissance de l’économie.
  • Ces assureurs travaillent fort pour satisfaire les consommateurs. En effet, sur 100 000 demandes de règlement, une seule a suscité une plainte.
  • Leurs réserves de capital dépassent de 39 % celles exigées par les gouvernements, ce qui fait des assureurs de personnes les institutions les plus stables et sécuritaires au Canada.
  • On compte 160 sociétés d’assurance de personnes au Canada. Certaines d’entre elles sont de très grandes sociétés internationales, d’autres sont des sociétés sans but lucratif, des coopératives et des sociétés de secours mutuels. Toutes ces sociétés ont un siège social au pays.
  • En offrant des services de protection financière à 60 millions de personnes dans 20 pays, les assureurs de personnes du Canada exportent leur savoir-faire.

 

Les couvertures d’assurance maladie arrivent au deuxième rang des protections les plus importantes qu’offrent les assureurs, tout juste après les rentes. En 2018, les assureurs ont versé 27 milliards de dollars en prestations d’assurance maladie complémentaire : médicaments d’ordonnance, services médicaux, comme les soins dentaires, les soins de la vue et la physiothérapie. Il s’agit d’une hausse de 1,4 milliard de dollars par rapport à 2017.

 

Le rapport souligne également que les assureurs jouent un rôle grandissant sur le plan du remboursement des coûts des soins de santé qu’engagent les Canadiens. De fait, on compte 26 millions de personnes qui ont une assurance maladie complémentaire, par rapport à 23 millions il y a dix ans. Cette augmentation s’explique par le nombre croissant d’employés qui participent à des régimes d’assurance collective. En effet, les employeurs misent sur ces protections pour attirer et fidéliser les employés talentueux et garder leurs employés en santé.

 

Le rapport précise également que les assureurs continuent à gérer une importante hausse de l’utilisation des médicaments d’ordonnance et tout particulièrement des médicaments de spécialité. Ces derniers constituent d’ailleurs une part croissante des coûts engagés par les assureurs. Des 27 milliards de dollars remboursés en 2018, près de 12 milliards de dollars ont servi à payer des médicaments d’ordonnance. Les médicaments de spécialité représentent une part de plus en plus importante de cette somme. Comme l’indique la dernière édition du Rapport sur les tendances en matière de médicaments d’ordonnance d’Express Scripts Canada, les dépenses en médicaments de spécialité ont connu une forte augmentation : elles sont passées de 15 % des dépenses totales en médicaments en 2008 à 33 % en 2018.

 

Les coûts des médicaments de spécialité ne cessent d’augmenter. C’est pourquoi le secteur de l’assurance travaille de pair avec tous les ordres de gouvernement à la réforme des régimes d’assurance médicaments. Nous sommes tous d’accord pour dire qu’un trop grand nombre de Canadiens ont de la difficulté à avoir accès aux médicaments dont ils ont besoin, car le prix de ceux-ci est trop élevé. Il est donc essentiel de procéder à une réforme judicieuse des régimes d’assurance médicaments. Toutefois, cette réforme devra tenir compte de ce qui fonctionne bien et porter une attention particulière au coût des médicaments et s’assurer que tous les Canadiens sont couverts.

               

Lecture connexe : La voie à suivre vers un régime national d’assurance médicaments

 

Le rapport Faits sur les assurances de personnes au Canada montre également que les assureurs travaillent dur pour limiter l’augmentation des primes d’assurance. Par exemple, au cours de la dernière décennie, le total des primes relatives à tous les produits d’assurance maladie, y compris l’assurance maladie complémentaire, l’assurance invalidité et les soins de longue durée, est demeuré stable à près de 40 %, en pourcentage des revenus tirés des aux primes. Ce sont principalement les employeurs, les syndicats et les associations professionnelles qui souscrivent de l’assurance maladie. Seulement 10 % des primes d’assurance maladie sont payées par des particuliers.

 

Ensemble, les assureurs s’efforcent de répondre aux besoins des Canadiens en matière d’assurance maladie et de services financiers en offrant des produits et des services fiables plus abordables et fournissent des produits et des services de santé qui ne sont pas couverts par les régimes publics.

L’ACCAP publie chaque année le rapport Faits sur les assurances de personnes au Canada qui repose sur des données du secteur de l’assurance et des données publiques. Vous le trouverez à l’adresse clhia.ca.

Express Scripts Canada