Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Canada
English |  Ajuster la taille du texte : A | A | A

Des douleurs arthritiques? Suivez les conseils ci-dessous pour réduire la douleur

various stages of arthritis
L’arthrite affecte les Canadiens vieux et jeunes, peu importent les antécédents ou les origines ethniques. Cette maladie cause des douleurs chroniques et peut entraîner une perte de mobilité débilitante. Un adulte sur six âgé de plus de 15 ans, soit plus de 4,6 millions de Canadiens, déclare souffrir d’arthrite. D’ici à 2036, on s’attend à ce que ce nombre augmente à 7,5 millions de personnes.

Septembre est le mois de l’arthrite. C’est l’occasion de faire la lumière sur l’une des maladies chroniques les plus fréquentes au Canada. Même si l’on croit souvent que cette maladie affecte principalement les personnes âgées, près de trois personnes sur cinq qui souffrent d’arthrite sont en âge de travailler. Parmi toutes les causes d’invalidité au Canada, l’arthrite se classe au premier rang chez les femmes et au troisième rang chez les hommes. Chaque année, les répercussions de cette maladie sur l’économie, les coûts des soins de santé et la perte de productivité au pays s'élèvent à près de 33 milliards de dollars.

    Lecture connexe : Plus de 26 000 enfants et adolescents souffrent d’arthrite juvénile au Canada. Connaissez-vous les signes de cette maladie?

L’arthrite et les maladies connexes regroupent environ 100 troubles qui affectent les articulations, les ligaments, les tendons, les os et autres composantes du système musculo-squelettique. Les principaux symptômes – douleur chronique, raideur et enflure des articulations – peuvent grandement diminuer la qualité de la vie et entraîner une invalidité. Une meilleure compréhension des répercussions éventuelles de cette maladie sur le mode de vie et la manière de gérer la maladie peut aider les patients et les soignants à obtenir de meilleurs résultats sur le plan de la santé.

La polyarthrite rhumatoïde et l’arthrose constituent les deux principaux types d’arthrite. Même si elles entraînent toutes deux la douleur chronique et l’invalidité, les symptômes de chacune sont différents et exigent des traitements distincts. L’arthrose, la forme la plus courante d’arthrite, se caractérise par l’usure des articulations. Elle a tendance à survenir plus tard dans la vie et à s’aggraver avec le temps.

    Lecture connexe : Semaine nationale de sensibilisation à la douleur : combler les lacunes en matière de soins prodigués aux personnes souffrant de douleur chronique

La polyarthrite rhumatoïde est une maladie de type auto-immune qui survient lorsque le système immunitaire attaque les articulations. Cette maladie peut se manifester soudainement et être grave.

Les spécialistes conseillent ce qui suit pour traiter la maladie et vivre mieux :

Prendre bien soin de soi pour soulager la douleur, améliorer les fonctions du corps et composer avec les émotions difficiles. Puisque chaque patient est différent, il est essentiel de consulter un médecin. Ce dernier déterminera le traitement approprié, qui peut comprendre des médicaments et des soins complémentaires.

Suivre le plan de traitement et prendre les médicaments de la manière prescrite par le médecin. Il importe de consulter un médecin ou un pharmacien avant de rajuster la dose d’un médicament ou de modifier un traitement. Ne pas s’autosoigner. La prise de médicaments en vente libre conjuguée à des médicaments d’ordonnance peut comporter certains risques et entraîner des effets secondaires comme des problèmes gastro-intestinaux.

Faire de l’exercice aide à contrer l’arthrite. De nombreux patients obtiennent d’excellents résultats après un entraînement d’endurance et un entraînement contre résistance. Il est également recommandé de maintenir un poids santé.

Éviter les postures et les mouvements contraignants pour les articulations. Utiliser les articulations et les muscles les plus forts. Par exemple, ouvrir une porte à l’aide du bras ou de l’épaule afin de protéger les doigts et les articulations des poignets.

    Lecture connexe : Comment jardiner en toute sécurité

Se simplifier la vie en éliminant les activités inutiles et en organisant les espaces de travail et de rangement de manière à pouvoir y accéder facilement. Les ouvre-boîtes, les mélangeurs électriques et les aides à la mobilité peuvent faciliter le travail. Les modifications apportées au domicile, par exemple les barres d’appui et les tapis à ventouses, peuvent améliorer la sécurité.

Demander de l’aide. Même si les personnes atteintes d’arthrite souhaitent conserver un certain degré d’indépendance, elles doivent parfois obtenir l’aide des membres de leur famille et de leurs amis pour exécuter certaines tâches. Le fait de sensibiliser l’entourage sur la maladie pourrait contribuer à alléger la souffrance.

Tenir compte des interactions médicamenteuses éventuelles. Puisque certains médicaments courants peuvent mal interagir avec les médicaments indiqués pour traiter l’arthrite, il est recommandé d’obtenir des conseils avant de prendre des médicaments additionnels. Certains aliments et certaines boissons peuvent également bloquer les effets des médicaments contre l’arthrite. Par exemple, après avoir pris un médicament contre l’arthrite, il faut attendre au moins quatre heures avant de boire du jus de pamplemousse, d’orange ou de pomme, du lait et de manger du yogourt. Le temps d’attente varie selon le médicament.

Les pharmaciens d'Express Scripts Canada sont disponibles pour effectuer un examen complet des médicaments et suppléments qu'un patient prend ou pense à prendre. Même si cet examen peut être effectué en tout temps (nos pharmaciens sont au service des patients 24 heures sur 27 et 7 jours sur 7), l'examen est particulièrement important si votre médecin vous a prescrit un nouveau médicament ou si vous avez des préoccupations au sujet de votre santé.

    Lecture connexe : Les suppléments que vous prenez aident-ils à vous garder en santé ou nuisent-ils à votre santé?

Express Scripts Canada